Nous, Entrepreneurs Engagés du XXI ème siècle. Menu

L’entrepreneur engagé

02
PORTRAIT
Kelli Choi - La croissance fulgurante de Sushi Daily

« On ne peut pas faire de pari sur l’économique : c’est la clé du succès du projet. Mais à condition de rester pragmatique, on peut rêver. Grand et ambitieux. » C’est par ces mots simples que Kelli Choi définit le cadre de son aventure « Sushi Daily. »

Créée en 2010, l’entreprise installe des kiosques à sushis, ces derniers étant fabriqués sur place, dans les grandes surfaces. L’aventure a démarré dans les magasins de l’enseigne Carrefour. 300 points de vente seront bientôt atteints avec, déjà, 1 500 salariés dans cinq pays et un chiffre d’affaires de bientôt 200 millions d’euros ! L’entreprise double de taille tous les ans.

“Créer quelque chose de grand,
de pérenne”

« Je suis née en Corée du Sud, je connais bien la culture asiatique et je l’aime, raconte l’entrepreneur. C’est le premier pilier de ma volonté de création : la faire découvrir aux occidentaux. Ensuite, j’ai voulu créer quelque chose de grand, de pérenne. Et ce, à partir de la France, où je vis depuis vingt ans. » Son idée : des produits de qualité, sur un marché peu touché par la crise, en démarrant avec les clients au potentiel le plus fort. « J’ai choisi l’alimentation, avec un prisme asiatique bien entendu, et un objectif constant de proposer des produits de haute qualité. » Le concept est importé des Etats-Unis et du Japon, où les « bars à sushis » connaissent un grand succès. Mais cela n’a pas empêché Kelli Choi d’étudier minutieusement son sujet. « J’ai passé trois ans dans les magasins et restaurants à observer les clients. »

Convaincre Carrefour d’accueillir le concept dans ses magasins ne fut pas simple. « J’étais ambitieuse : je leur ai promis un chiffre d’affaires très supérieur à celui qu’ils imaginaient. Ils ne me croyaient pas, mais moi j’avais mon étude de marché, je savais où j’allais. J’ai tenu bon et eu un peu de chance : le nouveau PDG voulait réaménager les magasins, mon concept l’a séduit. »

“x 2
L’entreprise double de taille tous les ans”

Ouvrir les kiosques est une chose. Leur assurer le succès économique en est une autre. Pour ce faire, Kelli Choi a placé la barre très haut : « Je suis exigeante et le concept est très précis. Il ne s’agit pas de vendre un « bon sushi. » Il s’agit de vendre « le meilleur sushi du monde. » Cette exigence se retrouve à tous les niveaux : pour l’emplacement des kiosques, dans chaque magasin ; pour le recrutement des collaborateurs. Avec les clients, elle négocie des contrats longs pour pouvoir recruter les meilleurs artisans. « C’est la condition du succès », souligne l’entrepreneur.

L’engagement économique ? « Un entrepreneur doit savoir gagner de l’argent, pour tous les collaborateurs. Et doit savoir compter ! » Être accompagnée par Réseau Entreprendre, qui facilite, accélère et sécurise la stratégie et la réussite a été important pour Kelli Choi. Sa grande fierté ? Ses 1 500 collaborateurs, les 50 jeunes personnes qu’elle a choisies au siège social ; les managers qu’elle a recrutés elle-même et qu’elle aide à s’installer. « J’y vais à fond : ça m’amuse de recruter de belles personnes. J’adore les gens. Je rends l’amour que j’ai reçu, en offrant une nourriture de grande qualité au plus grand nombre » Mon conseil ? « N’ayez pas peur ! Il faut oser ! »


Lauréate de Réseau Entreprendre Paris
KELLYDELI, SUSHI DAILY
Effectif : 1 500
Chiffre d’affaires : 200 M€
Secteur d’activité : Fabrication et vente de sushis en grande surface
Date de création : 2010


Sur le même thème

Les ressources Associées