Nous, Entrepreneurs Engagés du XXI ème siècle. Menu

L’entrepreneur engagé

05
PORTRAIT
Cécile et Antoine Tauvel - Acheter responsable, c’est possible

« Entretenir une relation de confiance avec des partenaires de qualité, pour satisfaire les clients et contribuer à faire fonctionner l’activité locale. »

Chaque jeudi midi, entre 12 et 13 heures, Antoine tient permanence dans le local mis à sa disposition par la CCI du Havre. A l’entrée, un poster coloré au nom de « La Minut’rit » accueille les salariés, enthousiastes à l’idée d’emporter le panier de produits frais commandé, sans avoir à se déplacer à l’autre bout de la ville.

Envie, audace et convictions

Cécile et Antoine Tauvel se sont lancés dans la création d’entreprise à la sortie de leurs études. Par envie, par audace et par convictions. L’idée de La Minut’rit s’avère simple et fait mouche : créer une conciergerie d’entreprise, qui proposerait aux salariés de leur rendre service au quotidien (courses, repassage, etc.). Pour décider une DRH ou un comité d’entreprise à offrir un confort de vie supplémentaire aux salariés – à des tarifs préférentiels, les entrepreneurs exposent la philosophie même qui les a motivés à se lancer : acheter des produits et des services de qualité, à des structures socialement responsables et des prestataires locaux respectant la transparence que le client exige.

“Une fois engagé, l’employeur réalise un investissement
à impact bénéfique sur le long terme, pour ses salariés, son entreprise et son territoire.”

« Il est parfois long de convaincre un grand compte, même si en interne, les personnes souhaitent le bien-être des salariés. Pourtant, une fois engagé, l’employeur réalise un investissement à impact bénéfique sur le long terme, pour ses salariés, son entreprise et son territoire. », affirme Cécile Tauvel.

Des prestataires locaux et responsables

Si le concept semble simple, le mettre en musique nécessite une disponibilité et un travail de recherche et de relationnel permanents. D’un côté, les clients finaux exigent produits et services locaux de qualité ; de l’autre, les prestataires doivent être démarchés, testés et répondre à des critères de développement durable qui tendent vers ceux de la norme Iso 26 000. Car derrière La Minut’rit, l’on trouve bien davantage qu’une conciergerie classique. « Nous sélectionnons des entreprises de services, des commerçants et des artisans locaux et responsables », précise la jeune chef d’entreprise havraise, également spécialiste en RSE. « Il est nécessaire de bien connaître chaque fournisseur, son état d’esprit, sa façon de manager, de traiter les déchets, d’optimiser les déplacements, de s’approvisionner – ou encore de considérer le client. Il s’agit de mettre en place un cercle vertueux : entretenir une relation de confiance avec des partenaires de qualité, pour satisfaire les clients et contribuer à faire fonctionner l’activité locale. »

Essaimer de manière raisonnée

Ce passage au crible exigeant des prestataires, Cécile et Antoine Tauvel l’appliquent aussi lors du recrutement des franchisés. La Minut’rit du Havre compte, depuis juin 2014, 38 prestataires et cinq entreprises clientes totalisant quelque 4 000 salariés. Si les jeunes dirigeants veulent essaimer leur concept dans d’autres régions, pour l’instant, une franchise a ouvert à Angers, en Maine-et-Loire et depuis peu dans l’Eure, en Normandie. « Nous souhaitons nous développer partout en France mais pas à tout va. Nous ne cherchons pas des commerciaux qui fassent du chiffre, mais des personnes qui connaissent bien le tissu local et qui désirent s’investir pour contribuer à son développement économique et sociétal. », ambitionne Cécile Tauvel.


Lauréats de Réseau Entreprendre Normandie Seine Estuaire
LA MINUT’RIT
Effectif : 3
Chiffre d’affaires : 80 000 €
Secteur d’activité : Conciergerie d’entreprise
Date de création : 2012


Sur le même thème

Les ressources Associées